La construction du nouvel Hôpital « Südspidol » passe à la vitesse supérieure.

Les travaux de préparation du terrain ont débuté le 2 décembre 2019. Le terrain va être préparé en vue de la construction du bâtiment à proprement dit. Les terres arables en surface vont être enlevées et stockée pour des ré-aménagements extérieurs ultérieurs. Les diverses conduites qui traversent le terrain dans le sol vont être déplacées pour faire de la place pour les fondations et les sous-sols. Le cours d’eau de la « Dipbech » va être provisoirement déplacé (pour la durée des travaux) avant de retrouver son lit original et d’être re-naturé.

Né de la fusion entre les établissements d’Esch, de Dudelange et Niederkorn, le CHEM constitue l’un des plus grands hôpitaux du pays.

Pour entrer de plain-pied dans le 21 Siècle et offrir aux patients du sud pays des infrastructures hospitalières modernes et performantes, le gouvernement a donné en 2011 son accord pour lancer les travaux de planification projet du Südspidol. En juin 2014 a été lancé un concours Européen d’architectes. En octobre 2015 le groupement « Health Team Europe » de Vienne a été retenu comme gagnant de ce concours.

Après plus de 30 mois de travail, les architectes ont déposé en octobre 2018 les plans du futur hôpital à l’administration de la ville d’Esch-sur-Alzette. En août 2019, le Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement Durable a autorisé la réalisation des travaux d’excavation et de terrassement. L’administration communale de la ville d’Esch a délivré quant à elle l’autorisation pour la construction du nouveau centre hospitalier en septembre 2019.

 

Parallèlement le bureau d’ingénieur GK Engineering a été chargé d’effectuer l’état des lieux de l’ensemble des maisons et bâtiments de la rue du Tramway afin de pouvoir garantir la sécurité des habitants et l’intégrité des habitations durant la durée des travaux.

Les travaux de préparation du terrain ont débuté le 2 décembre 2019. Le terrain va être préparé en vue de la construction du bâtiment à proprement dit. Les terres arables en surface vont être enlevées et stockée pour des ré-aménagements extérieurs ultérieurs. Les diverses conduites qui traversent le terrain dans le sol vont être déplacées pour faire de la place pour les fondations et les sous-sols. Le cours d’eau de la « Dipbech » va être provisoirement déplacé (pour la durée des travaux) avant de retrouver son lit original et d’être re-naturé. Parallèlement les équipes du CHEM continuent à travailler sur le projet en attendant l’autorisation ministère de l’environnement pour le commodo – incommodo.

 

Le Südspidol comprendra entre autres : 583 lits, 16 salles d’opération, 12 salles endoscopie, 4 scanners, 3 IRM, 4 salles d’accouchement, ainsi qu’un parking de 1500 places. Il abritera tous les services actuels du CHEM dans un univers entièrement axé autour du patient.